Go to main content

ALLIANCE FRANCAISE DE SEOUL

CULTURE

Rendez-vous de Busan

Webtoon en français, interview de Delitoon
  • Writer : AF Busan
  • Date : 04.20.2017
  • Hit : 4698

페이스북 트위터

 Rewind---1920x731.jpg


Véritable révolution née en Corée du Sud, le webtoon est une nouvelle forme de BD qui se lit sur tout type d’écran connecté. En 2016, à l’occasion de l’année France-Corée, Delitoon déploie son application pour smartphone qui propose des contenus sud-coréens traduits en français, mais également les premiers webtoons créés en France. Delitoon était présent au Festival d’Angoulême, dans le stand Little Asia, en présence des dessinateurs de webtoon sud-coréens. 



- Pourquoi vous êtes captivé par le webtoon coréen ? 

 

Le webtoon apporte un vent frais à l’idée même de bande dessinée. C’est instantané, disponible… et surtout c’est porteur de « gênes » qui vont au-delà du récit, c’est très audiovisuel dans l’esprit.

Mais LA grande force du webtoon, c’est le temps, pour la première fois l’auteur maîtrise totalement le temps qui s’écoule entre deux cases… et ça c’est magique.

 

- Quel est le nom du premier webtoon coréen que vous avez lu et comment vous l’avez découvert ? 

 

Il s’agit de « L’appartement » par Kang Full, j’étais alors éditeur en France et c’est sous forme de livre que je l’ai découvert (sic).

 

- Quelle était votre première impression de ce webtoon ? 

 

De l’étonnement, beaucoup d’interrogations face à un dessin imparfait, une mise en page (livre) que je ne comprenais pas et surtout une puissance scénaristique proche du cinéma.

 

- Il n’y pas de difficulté de traduction des webtoons coréens en français ? Parce qu’il y a des mots à la mode, de l’argot et en plus, il y a des nuances différentes entre le coréen et le français. 

 

Nous rencontrons certaines difficultés, oui. D’une part nous manquons de traducteurs… mais surtout il y a des tournures de phrases qui sonnent parfois « coréen » et il faut donc une fine relecture pour unifier le sens et les mots, pour que tout cela soit fluide.

 

- Pensez-vous que dans le futur, beaucoup de Français vont lire le webtoon comme les Coréens le font maintenant et si oui, pour quelle raison ? 

 

Bien entendu, c’est notre mission ! Pour une raison très simple, c’est une évidence en fait, le webtoon est un « objet » naturel qui convient parfaitement à notre époque, mobile, rapide, de consommation immédiate.

 

- Combien de webtoons sont disponibles dans votre site Delitoon et parmi ceux-ci, combien sont adaptés de livres imprimés (bandes dessinées) sous le format webtoon ? 

 

Aujourd’hui nous avons une cinquantaine de webtoons, et nous travaillons à l’adaptation en livre de 2 projets.

 

- Beaucoup de Coréens lisent le webtooon dans la rue, dans le métro etc., mais en France, beaucoup de Français le font aussi ? 

 

Oui, ils lisent partout mais souvent la nuit… dans leur lit ! 

 

- Nous avons entendu dire qu’en France, le réseau Internet n’est pas aussi développé qu’en Corée et de ce fait, on pense que c’est un peu difficile de lire le webtoon dans tous les endroits comme les Coréens peuvent le faire. Cela peut-être une gêne pour développer le webtoon en France, qu’en pensez-vous ? 

 

Alors il faut relativiser les choses, le réseau français est l’un des plus avancés d’Europe et si nous n’en sommes pas à la 5G… nous avons la 4G partout ! C’est très suffisant pour le webtoon.

 

 

- Parmi des webtoons coréens que vous aimez, est-ce qu’il y en a que vous aimeriez voir en film ? Si oui, lequel ou lesquels ? 

 

Oui, nous diffusons Honey Blood et l’histoire est si belle que j’aimerais vraiment la voir sur écran… voler avec un vampire au-dessus des buildings… tellement romantique !

 

- D’après-vous, quel est le charme unique des webtoons qui le distingue de ceux des autres genres artistiques ? 

 

Le webtoon s’inscrit dans la tradition de la bande dessinée « mondiale ». Ce qui ensuite en fait le charme ce sont les spécificités de dessin, de pensée coréenne… la personnalité des personnages tantôt dure et brutale, tantôt douce et timide.

 

- Le film d’animation et le webtoon ne sont pas du même genre, mais c’est de la même famille dans le sens où l’on utilise le dessin. On voudrait donc connaître votre opinion : d’après vous, quelle est la différence entre l’animation japonaise et l’animation coréenne ?

 

C’est un débat de spécialistes … je ne suis pas assez expert pour voir une véritable différence au-delà des histoires qui sont racontées… 

 

- On sait déjà que la création est une activité très dure, mais cela en vaut la peine. Pouvez-vous nous donner des informations sur les œuvres de votre site dont vous êtes très fier ? 

 

Lastman, car j’en suis l’éditeur :-)

 

- Nous avons lu que l’utilisation de votre site Delitoon était gratuite au début, mais maintenant elle est payante. Pensez-vous que vous aurez beaucoup d’utilisateurs prêts à payer pour lire vos webtoons dans le futur ? 

 

Absolument et nous en avons la preuve tous les jours !

 

- On se demande si vous êtes dans le rouge pour le moment, et si oui, quand pensez-vous pouvoir renverser la situation ? 

 

Nous n’équilibrons pas encore l’activité économique mais c’est prévu pour cette année. 

Nous allons réussir !



Interview réalisée en français par les étudiants de l'Alliance française

(800S session mars-avril 2017)


HoneyBlood---1920x751.jpg